Communiqué Officiel – Institut Firdaws

COMMUNIQUE OFFICIEL

Vendredi 11 décembre 2020

Suite à l’article paru dans le journal LE PARISIEN ce jeudi 10 décembre 2020, nous souhaitons dénoncer les propos diffamatoires de son contenu et rétablir la vérité. En effet, même s’ils ne nous nomment pas, c’est bien l’Institut Firdaws qui est visé.

Tout d’abord, nous sommes une association apolitique, qui se refuse à tout prosélytisme religieux ou politique. L’Institut Firdaws propose des cours de langue arabe et de sciences musulmanes qui effectivement cherchent à freiner une certaine décadence cultuelle afin de lutter contre un obscurantisme souvent lié à la méconnaissance de l’Islam.

Cet article explicite le fait d’être suspectés de promouvoir des visées séparatistes alors que nous défendons depuis toujours le vivre ensemble et la tolérance de l’autre c’est pourquoi les portes de notre Institut ont toujours été et demeurent ouvertes à tout le monde sans aucune distinction de religion, de sexe, d’âge ou d’origine. Nous avons toujours condamné toute violence de quelque nature que ce soit et continuerons à le faire.

Si nous avons « pignon sur rue » comme il est écrit dans cet article, les services de l’Etat devraient donc s’appuyer sur nous au lieu de chercher par tous les moyens à fermer notre établissement. Nous avons en effet, le même objectif qui est de combattre le radicalisme.

Contrairement à ce qu’il est écrit dans cet article, nous ne délivrons aucun message dangereux ; bien au contraire, nous nous efforçons de diffuser un message pacifique.

Concernant les accusations nauséabondes et sans fondement à l’encontre du Président de l’association, nous les réfutons vigoureusement. Il a d’ailleurs déjà répondu à ces attaques auprès des autorités. Une procédure judiciaire est d’ailleurs en cours et soutenue par notre avocat afin que cessent ces calomnies.

Comme toujours nous restons à la disposition des services de l’Etat s’ils souhaitent nous rencontrer et échanger sur le sujet. Nous pensons que ce combat contre le radicalisme ne se gagnera pas si les musulmans sont mis de côté.

Pour finir, concernant cet article, notre avocat est en train de préparer un recours en justice pour mettre un terme à ces diffamations. Nous faisons confiance en celle-ci afin de faire cesser ces attaques ad hominem.

 

L’équipe de L’institut Firdaws

 

www.institut-firdaws.fr

69 rue Marcelin Berthelot-60180 Nogent sur Oise

insititut-firdaws@outlook.fr

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *